Sélectionner une page

TOURTIÈRE DU LAC À LA BIÈRE

Les meilleures recettes seront toujours les plus simples, celles que vos grands-mères, vos arrière-grands-mères ont cuisinées et transmises de génération en génération. Les recettes alentour desquelles on se rassemble et célèbre en famille ou entre amis. Des restants de viande qu’il faut utiliser, des patates, des oignons, des épices simples, du bouillon et deux abaisses de tartes. On prépare le tout la veille et on se lève aux petites heures du matin pour mettre au four pendant des heures et des heures, enveloppant la maison d’une odeur irrésistible, la senteur du temps des fêtes.

Je vous écris cette recette d’une façon un peu différente, c’est-à-dire comme ma mère me l’a expliquée. Au téléphone, sans quantité exacte, comme une histoire. Je me suis inspirée de la recette traditionnelle de la tourtière du lac-st-jean, d’où provient une partie de ma famille, dans laquelle on utilise des pièces de viande qu’on coupe en petits morceaux et des patates. Comme d’habitude, j’y ai ajouté ma touche personnelle en laissant la viande mariner avec les oignons dans un mélange de bière et de bouillon pendant la nuit.

Quelles sont les recettes que vous cuisinerez pendant les fêtes?

TOURTIÈRE DU LAC À LA BIÈRE
10-16 portions

RECETTE

Premièrement, vous devez préparer la viande une journée à l’avance. Acheter environ 4 1/2 lb de viandes, un mélange de boeuf, porc et veau. Je vous encourage aussi à expérimenter avec des viandes de gibier, comme du lièvre ou du cerf. Demander à votre boucher des coupes de viande pas trop chères, idéales pour braiser. Donc, la veille, couper votre viande en tout petits cubes de 1-2cm et placer dans un grand bol. Hacher 2 oignons et ajouter à la viande. Y verser 1 tasse de bière stout et 3 tasses de bouillon de poulet ou de boeuf. Mélanger le tout. Déposer quelques tiges de thym et feuilles de laurier sur le dessus. Recouvrir le bol et réfrigérer pendant la nuit.

Préparer une recette double de pâte à tarte la veille. Cliquer ici pour la recette. Vous pouvez aussi la faire le matin même, une heure avant d’assembler la tourtière, pour qu’elle ait le temps de refroidir.

Lorsque la pâte est prête, peler et couper 2-3 lb de patates jaunes en cubes de même grosseur aux morceaux de viande. Chauffer le four a 350°F. Graisser un plat de cuisson rectangulaire de 25x35cm ou équivalent. Rouler la pâte quand même assez épaisse et recouvrir le fond et les côtés du moule. Badigeonner la pâte au complet d’un oeuf légèrement battu à l’aide d’un pinceau. Retirer la viande du frigo et retirer les tiges de thym et les feuilles de laurier. Déposer par dessus la pâte une couche de viande, puis une couche de patates et bien saler. Répéter jusqu’à temps que le plat de cuisson soit plein. Ajouter le liquide dans lequel la viande a mariné pendant la nuit jusqu’à ce que le plat soit à moitié plein.  Recouvrir de pâte et laisser un trou au milieu. Faites une petite cheminée avec du papier d’aluminium et insérer dans le trou. Moi j’avais des os avec mes pièces de viande et j’ai utilisé un pour faire ma cheminée! Cuire pendant une heure, puis réduire à 250°F pendant 5-6 heures. Garder un oeil sur la pâte a tarte. Si elle devient assez dorer à votre gout, recouvrir la tourtière de papier d’aluminium, en prenant bien soin de ne pas recouvrir la cheminée. La tourtière est prête lorsque il y a du petit jus qui se soit ramassé sur le dessus de la tarte et qui a caramélisé….Le bonheur!

Laisser reposer 30 minutes avant de servir. 

Partagez cette recette!

Share on FacebookPin on PinterestShare on YummlyTweet about this on TwitterShare on StumbleUpon

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À PROPOS

Hey! Je m’appelle Steph! J’ai grandi à Montréal, mais j’habite maintenant à Toronto depuis 2015. Je passe mes journées dans le café Suédois le plus mignon au monde à faire des brioches à la cannelle et des pâtisseries dans lesquelles j’ajoute toujours une généreuse dose de cardamome. À travers ce blogue, je veux partager avec vous les recettes qui me rappellent mon enfance, des péripéties de voyages toujours remplies de nouvelles découvertes culinaires ainsi que les cafés, boulangeries et restaurants que j’aime fréquenter à Toronto.

   

VOUS AIMERIEZ PEUT-ÊTRE