Sélectionner une page

CROUSTADE AUX POMMES ET AUX ÉPICES D’HIVER

À chaque automne, quand la saison des pommes arrive, ma mère et moi planifions une journée à la campagne. Nous remplissons de nombreux sacs avec des McIntosh, des Lobos, des Cortlands. Après la cueillette, nous arrêtons aux courges où nous nous amusons à trouver les plus laides et étranges à emporter avec nous. À leur boutique, nous faisons le plein de galettes à la courge au magasin et reprenons la route vers notre dernier arrêt, une fromagerie à Oka où nous mangerons beaucoup trop de fromage skouik-skouik (en grain).
De retour à la maison, nous allumons le four et préparons de la croustade aux pommes qu’on dévore encore chaude avec une grosse boule de crème glacée par dessus qui fond tranquillement, sur le sofa en regardant un film. C’est la seule fois où c’est permis de manger du dessert pour souper et pour cette raison, ma journée préférée.
En fait, je pense qu’il est parfaitement acceptable de manger de la croustade matin, midi et soir. Les pommes se conservent pendant très longtemps et on peut trouver des variétés locales durant plusieurs mois après la saison. C’est donc une recette parfaite pour l’hiver. Je conseille d’utiliser qu’une seule sorte de pommes afin qu’elles cuisent uniformément. La Cortland et la McIntosh sont idéales pour faire de la croustade.

 

CROUSTADE AUX POMMES ET AUX ÉPICES D’HIVER
4-6 portions

INGREDIENTS

POUR LE CRUMBLE
105 g (3/4 tasse) de farine au choix
100g (1/2 tasse) de cassonade
1 c. à thé de sel  
1 c. à thé chaque de cannelle, gingembre et cardamome moulus
65 g (1/2 tasse) de noix de Grenoble hachées
120 g (1 1/3 tasses) de flocons d’avoine à l’ancienne ou à cuisson rapide
225 g (1/2 tasse) de beurre froid coupé en morceaux de 1 cm
3 c. à table de sirop d’érable
1 c. à thé de pâte de vanille ou d’extrait de vanille  

POUR LA GARNITURE DE POMMES
Jus d’un citron
8 pommes ou assez de pommes pour remplir votre plat cuisson
50 g (1/4 tasse) de sucre granulé
1/2 c. à thé de cannelle
2 c. à table de beurre fondu 

Beurre ou huile pour graisser le plat de cuisson

INSTRUCTIONS

Préchauffez la four à 350ºF. Graissez un plat de cuisson carré de 8 pouces, rond de 9 pouces ou rectangle de 9 x 5 pouces.  
      Dans un bol, combinez la farine, la cassonade, le sel, les épices, les noix et l’avoine avec un fouet. Ajoutez le beurre, le sirop d’érable et la vanille et, à l’aide des doigts ou d’un coupe-pâte, mélangez tous les ingrédients jusqu’à l’obtention d’une texture granuleuse. Réservez.
      Dans un autre bol, placez le jus de citron et une par une, pelez, enlevez le coeur et coupez les pommes en tranches d’environ 1 cm, les mélangeant délicatement dans le jus de citron après chacune pour empêcher les pommes de brunir. Incorporez le reste des ingrédients pour la garniture.
      Pour assembler la croustade, transférez la garniture de pommes dans le plat de cuisson et recouvrir de crumble. Cuire pendant 30-40 minutes ou jusqu’à ce que le crumble soit doré. Laissez refroidir pendant 15 minutes avant de servir. 

TRUCS ET ASTUCES

Le crumble peut être préparé la veille et gardé au réfrigérateur. Vous pouvez aussi faire la recette de crumble en double et placez la moitié au congélateur jusqu’à 3 mois pour ajouter sur des muffins, tartes ou pour faire une autre croustade.
Vous pouvez utiliser de la farine tout usage, de blé entier, de seigle, sans gluten, etc.

Le sucre aussi peut être remplacé par du sucre de canne brut. 
Dans cette version, j’ai choisi les noix de Grenoble, mais ce serait aussi délicieux avec des amandes, des pacanes ou toutes autre noix que vous avez dans votre garde-manger.
Pour les végétaliens, substituez le beurre par de l’huile de canola ou végétale.
Finalement, vous pouvez changer une partie des pommes pour des poires ou même des bleuets, des framboises ou des mûres. 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À PROPOS

Hey! Je m’appelle Steph! J’ai grandi à Montréal, mais j’habite maintenant à Toronto depuis 2015. Je passe mes journées dans le café Suédois le plus mignon au monde à faire des brioches à la cannelle et des pâtisseries dans lesquelles j’ajoute toujours une généreuse dose de cardamome. À travers ce blogue, je veux partager avec vous les recettes qui me rappellent mon enfance, des péripéties de voyages toujours remplies de nouvelles découvertes culinaires ainsi que les cafés, boulangeries et restaurants que j’aime fréquenter à Toronto.

   

CHERCHES QUELQUE CHOSE?